Parenthèses

Marloni

Cliquez ici pour vous connecter et visualiser l'ouvrage !
Catégorie :

Francis est né de l’union hasardeuse d’un maçon corse illettré un peu tyran et d’une ouvrière lyonnaise, soumise et timorée. Tétanisé par ce couple dysfonctionnel, il développera très tôt une hypersensibilité à l’amour, à la féminité et à la vie en général, qu’il ne peut concevoir que comme une suite ininterrompue d’expériences toujours plus exaltantes. Les joies comme les souffrances n’en seront que plus fortes, exacerbées par un quotidien trop morne qu’il s’efforce de magnifier en poursuivant ses velléités de notoriété artistique ; des chimères difficilement compatibles avec l’univers formaté de l’Éducation Nationale qu’il a rejoint un peu par hasard, peut-être même par inadvertance… Épris de grand amour et d’absolu, romanesque en diable, il papillonnera de fille en fille, d’emballements en déceptions, jusqu’à sa rencontre avec la délicieuse Anissa qu’il veut voir comme la femme de toute une vie, apte à synthétiser à elle seule toute la quintessence du genre féminin. Cet amour le marquera à jamais et sonnera le départ d’une vie d’errances à la recherche des fantômes de la félicité. Courant inlassablement après sa conception du bonheur pour trouver sa place, réelle ou fantasmée, il négligera au passage les faveurs du hasard… On dit parfois que la résilience est forcément au bout du chemin… ou pas. Mais après tout, un destin est un destin, aussi piètre ou glorieux soit-il. Comme le disait un condisciple de Coubertin: « L’important, c’est moins de gagner que de prendre part. »

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les lecteurs et les auteurs connectés ont la possibilité de laisser un avis.